Premiers embarquements !

Peu d'Echos ces dernières semaines car l'heure était aux travaux d'entretien de Rose Noire II, vernis et peintures faits quand les conditions météo le permettaient mais nous avons eu la chance d'avoir un mois de mars assez clément... Maintenant, nos premières sorties sont proches... La première sera à l'occasion du Sidaction organisé autour de la course de l'Edhec à La Rochelle le 25 avril. Il s'agira d'un parcours classique de régate où chaque tour effectué apportera 30 euros à cette association toujours en recherche de financement, hélas. Si vous êtes intéressé, départ de St Gilles Croix de Vie le 24 avril, suivant marée et météo. Une excellente occasion de reprendre contact avec la navigation sur Rose Noire II.

Le 16 et 17 mai, la Classique du Crouesty, premières régates dans le cadre du Challenge Classique Atlantique. Cette première épreuve qui se tient en baie de Quiberon, au large de Port-Navalo précédera la Semaine du Golfe qui se déroule du 18 au 24 mai. Plusieurs centaines de bateaux anciens de toutes origines et de tous pays sont présents chaque année. Rose Noire II y participe et sera présent à toutes les manifestations organisées, régates, balades, défilés, etc. Une des principales manifestations de vieux gréements et de yachts classiques en Atlantique. Rose Noire II partira le jeudi 14 au soir ou le vendredi 15 au matin, suivant météo pour le port du Crouesty (environ 60 M en route directe).

N'hésitez pas à vous jeter à l'eau, si j'ose dire, que vous soyez débutants ou navigateurs confirmés, il y a toujours sur Rose Noire II de quoi contenter chacun, que ce soit à la barre, à la manoeuvre, aux réglages, à la navigation sur carte ou même pourquoi pas... à la cuisine ! C'est un bateau de course-croisière équipé maintenant pour le long cours.

Quelques petit conseils cependant, avant d'embarquer :

Pour emmener toutes vos affaires, ne prenez pas de valises, plutôt un sac souple qui pourra se ranger facilement. Comme c'est une activité de plein-air, n'oubliez pas des vêtements chauds, polaires, pulls, bonnet, écharpe, gants (pour les manoeuvres et pour les nuits fraîches) et des vêtements adaptés aux ambiances souvent humides (pantalons de ciré, blouson imperméable et coupe-vent, veste de quart, etc.). Pour les pieds, chaussettes polaires, bottes en caoutchouc, chaussures de bateaux à semelle antidérapante et plutôt de couleur claire. Evitez (j'en ai déjà vu !) les talons hauts, les escarpins, les bottes mexicaines et les baskets à semelles noires, genre pneu...

Pour votre confort à bord, n'oubliez pas un couteau multifonctions, une lampe étanche type frontale, carnet, crayon (pour prendre des notes ou la météo !), affaires de toilette (douches au port), un peu de lecture, de musique, un duvet, un sac de couchage, un oreiller, une montre avec réveil (pour les quarts de nuit s'il y a lieu), etc.

N'oubliez pas bien sûr, lunettes de soleil cat. 3 ou 4, crème solaire indice 50 au minimum, la réfraction de l'eau étant beaucoup pus forte qu'à terre. Une petite pharmacie personnelle n'est pas de trop non plus.

Pour le mal de mer, quelques rappels indispensables : ne pas partir le ventre vide, être bien couvert, avoir bien dormi la veille. Mieux vaut prévenir que guérir... dans un environnement nouveau, sur un support instable et changeant suivant les allures (roulis au portant et tangage aux allures de près), ce qui influe sur notre équilibre de terrien (adaptation de l'oreille interne). Même si vous vous sentez un peu perturbé les premières 24 H (mais ce n'est pas obligatoire), en général, dès le lendemain, vous êtes amarinés et parfois, au bout de quelques jours, sujet au mal de terre (bénin), quand votre oreille interne se réadapte à l'absence de mouvement, à terre ...

Une autre règle aussi, pour qu'une croisière se déroule dans les meilleures conditions de sécurité et de convivialité : pas d'alcool à bord, règle de base de tout marin qui se respecte. A terre, dans les ports, les bars et les restaurants manquent rarement pour prendre un apéritif ou déguster un bon cru... En plus, contrairement aux idées reçues, l'effet de réchauffement dû à l'absorption d'alcool est très fugace et accentue d'autant plus la sensation de froid après, beaucoup plus qu'une boisson chaude (café, thé, soupe, etc.).

Voilà, vous savez tout pour le mois qui vient; il ne vous reste plus qu'à compléter votre équipement s'il y a lieu et à me contacter à l'adresse de Rose Noire II :

contact@rosenoire2.com

A bientôt sur les eaux,

Jérôme Leygat, skipper de Rose Noire II

- L'écho de la semaine n°33

- L'écho de la semaine n° 28

- L'écho de la semaine n° 24

- L'écho de la semaine N° 22

- L'écho de la semaine n° 11

- L'écho de la semaine n° 2

- L'écho de la semaine n°48

- L'écho de la semaine n°37

- L'écho de la semaine n° 36

- L'Echo de la semaine n° 34

- L'écho de la semaine n° 31

- L'écho de la semaine n° 29

- l'écho de la semaine n° 26

- L'Echo de la semaine n° 24

- L'écho de la semaine n° 19

- l'Echo de la semaine n° 16

- l'Echo de la semaine n° 14

- l'Echo de la semaine n° 12

- l'Echo de la semaine n° 01

- l'Echo de la semaine n°50

- l'Echo de la semaine n°49 ter (de marins)

- l'Echo de la semaine n°49 bis

- l'Echo de la semaine n°49

- l'Echo de la semaine n°47

- ROSE NOIRE II AUX SABLES

- l'Echo de la semaine n° 38

- l'Echo de la semaine n° 37

- l'Echo de la semaine n° 36

- l'Echo de la semaine n° 20

- l'Echo de la semaine n° 15 bis

- l'Echo de la semaine n° 10

- l'Echo de la semaine n° 08

- l'Echo de la semaine n° 02

- Assemblée générale 2011

- l'Echo de la semaine n°41

- l'Echo de la semaine n°38 bis (alerte spam)

- l'Echo de la semaine n° 38

- l'Echo de la semaine n° 37

- l'Echo de la semaine n° 35

- l'Echo de la semaine n° 29

- l'Echo de la semaine n° 27

- l'Echo de la semaine n° 24

- l'Echo de la semaine n° 23

- l'Echo de la semaine n° 21

- l'Echo de la semaine n° 20

- l'Echo de la semaine n° 19

- l'Echo de la semaine n° 18 bis

- l'Echo de la semaine n° 18

- l'Echo de la semaine n° 16

- l'Echo de la semaine n° 13

- l'Echo de la semaine n° 05

- l'Echo de la semaine n° 04

- Enfin 2011 !

- l'Echo de la semaine n°41

- l'Echo de la semaine n°38

- test

- l'Echo de la semaine n° 36

- l'Echo de la semaine n° 31

- l'Echo de la semaine n° 28

- l'Echo de la semaine n° 25

- l'Echo de la semaine n° 24

- l'Echo de la semaine n° 23

- l'Echo de la semaine n° 22

- l'Echo de la semaine n° 21

- l'Echo de la semaine n° 20

- l'Echo de la semaine n° 19

- l'Echo de la semaine n°12

- l'Echo de la semaine n°51

- l'Echo de la semaine n°51

- l'Echo de la semaine n°50

- l'Echo de la semaine n°49

- l'Echo de la semaine n°48

- l'Echo de la semaine n°38

- l'Echo de la semaine n°34

- l'Echo de la semaine n°30 bis

- l'Echo de la semaine n° 28 et 29

- l'Echo de la semaine n° 26 et 27

- l'Echo de la semaine n° 25

- l'Echo de la semaine n° 24

- l'Echo de la semaine n° 23

- l'Echo de la semaine n° 22

- l'Echo de la semaine n° 21

- l'Echo de la semaine n° 20

- l'Echo de la semaine n° 19

- l'Echo de la semaine n° 18

- L'Echo de la semaine n° 16

- L'écho de la semaine n°07, 08, 09 et 10

- L'écho de la semaine n° 05 et 06

- L'écho de la semaine n° 03 et 04

- L'écho de la semaine n° 01 et 02

- L'écho de la semaine n° 50

- L'écho de la semaine n° 49

- L'écho de la semaine n° 48

- L'Echo de la semaine n° 47

- L'Echo de la semaine n° 46